jeudi 14 mars 2019

Constat d'échec et précipitation!

Intervention de Franck Debeaud pour le groupe "Vive Argenteuil!" au conseil municipal sur la délibération n°1 concernant la délégation de service public à deux crèches.
"Constat d’échec et précipitation, voilà ce que vous nous demandez d’approuver aujourd’hui.
Constat d’échec pour cette crèche municipale « le blé en herbe » que vous n’avez pas réussi à faire fonctionner correctement à cause d’un mauvais management de votre part. Sinon, pourquoi la privatiser avec une délégation de service public ? Pour enlever 26 agents à l’effectif de la ville ? Pour faire des économies au risque de dégrader le service rendu ? Car vous l’avez précisé hier si l’on voulait faire des économies il faudrait privatiser toutes les crèches.
Précipitation, pour cette nouvelle crèche située au 27 Bd Jeanne d’Arc que vous souhaitez déléguer à la
société La maison bleue. Tout d’un coup, vous réalisez qu’il y a un besoin urgent de places en crèche et vous délocalisez le Centre d’Information et d’Orientation au Val nord pour y installer une crèche. (Pas certain que le CIO verra beaucoup de jeunes du quartier de Joliot Curie à ce nouvel emplacement). 
Sur le fond, nous sommes tout à fait favorables à ce que l’offre d’accueil pour les enfants en bas âge croisse, mais votre conduite de projet nous interroge. 
Hier en commission unique, j’ai demandé si des travaux sur le bâtiment et la clôture extérieure étaient prévus et M. Métézeau a répondu que ces travaux n’étaient pas prévus afin de ne pas bloquer le projet, car vous craignez des recours contre un permis de construire lié au ravalement du bâtiment ; la précipitation. Le ravalement thermique, au-delà de l’aspect esthétique, ne serait pas un élément important voir indispensable à cette nouvelle utilisation du bâtiment ? Vous ne lancez pas ce projet de travaux extérieurs soit disant par crainte d’un recours hypothétique en supposant qu’un recours de ce type puisse annuler un permis ?!!! Cette fausse barbe masque plutôt l’absence de déblocage d’un budget pour de tels travaux. 
De plus vous nous avez indiqué qu’il y a seulement 10 places de stationnement prévues pour cette crèche puisque la moitié du parking sera transformée en jardin, ces 10 places seront probablement suffisantes pour les employés de la crèche, mais pour les familles ? Le boulevard Jeanne d’Arc est déjà saturé avec de nombreux bus y circulant, de plus avec votre projet «Bus entre Seine» les places de stationnement seront supprimées ; vous ajouterez une nouvelle difficulté à la circulation. Mais en commission, vous avez précisé qu’il serait éventuellement possible de placer des dépose minute rue de Calais, on voit que ce projet a été mûrement réfléchi. 
Nous avons bien compris que cette précipitation n’est pas liée à l’urgence des besoins des Argenteuillais, le besoin de places en crèches ne date pas d’aujourd’hui, mais tout simplement pour préparer votre campagne électorale de 2020. 
De plus nous ne comprenons pas la différence de coût pour la ville par berceau entre ces deux délégations de service public, Pour le blé en herbe le coût par berceau est de 7670€ alors que pour la nouvelle structure de 3995€ presque du simple au double. Est-ce que la même qualité de service pourra être rendue avec des écarts aussi importants, notamment pour l’encadrement et la qualité de l'encadrement ? 
Nous nous abstiendrons sur cette délibération"

L'article du Parisien sur le sujet :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire