Pages

vendredi 19 avril 2019

Lidl de la butte d'Orgemont d'Argenteuil : un réveil tardif qui va coûter cher aux Argenteuillais!

Intervention de Franck Debeaud pour le groupe "Vive ARgenteuil!" concernant l'implantation du Lidl sur la butte d'Orgemont au conseil municipal du 17 avril 2019.
"Un réveil tardif qui va coûter cher aux Argenteuillais!
Nous ne pouvons que nous réjouir de ce réveil, oui un réveil, peut-être une révélation ; la délibération que vous soumettez au vote de ce soir nous indique

que la butte d’Orgemont est un espace naturel et paysager remarquable à préserver.
Ouf !
Tout cela après avoir accordé un permis de construire pour l’implantation d’un
magasin Lidl et défendu le projet lors de la réunion publique du 27 mars dernier car selon vous ce projet ne remettait pas en cause la butte et ses 40 hectares de verdure. Vous prétendiez ne pas pouvoir empêcher un projet qui respecte le plan local d’urbanisme (PLU) ; un argument fallacieux puisque début 2017 vous aviez refusé un permis à LIDL sur ce terrain. De plus vous présentiez les abords de cette implantation avec des aménagements pris en charge par la mairie. Si vous ne vouliez pas de ce projet vous aviez les moyens de l’arrêter ! L’adjoint à l’urbanisme a même affirmé qu’il était impossible de retirer le permis accordé, une assertion mensongère que vous avez contredite dans un article du 15 avril je cite « Lidl va donc recevoir jeudi un avis de la ville qui signifie que nous revenons sur le permis. » en invoquant des soi-disant méthodes de cow-boy de la part de Lidl concernant un référé préventif pour se prémunir d’éventuels dégâts occasionnés par les travaux. Un mode d’action courant qui protège à la foi le constructeur et les voisins contre d’éventuels sinistres liés aux travaux et dont la mairie était informée bien avant la réunion publique.
Mais le plus grave dans cette absence de vision pour l’aménagement de notre territoire, est que les Argenteuillais paieront au prix fort ce terrain à 5-6 millions d’euros, si vous mettiez en œuvre le droit de préemption pour stopper cette affaire, ce que nous souhaitons bien entendu si c’est l’ultime moyen pour bloquer ce projet, sans compter d’éventuelles poursuite de la part de la société Lidl.
Si une procédure de reclassement en zone naturelle de cette parcelle avait été entamée, et sans accord sur un permis de construire une négociation pour le rachat du terrain aurait pu aboutir avec un prix très inférieur.
Même si nous voterons pour cette délibération, et saluons votre réveil, votre prise de conscience, c’est une nouvelle gestion catastrophique de notre territoire qui va coûter cher aux Argenteuillais !
Nous attendons et espérons la même prise de conscience couteuse pour les projets Cap Héloïse, mais ça c’est un autre sujet."

Aucun commentaire:

Publier un commentaire