Pages

samedi 13 juillet 2019

Ma visite du syndicat Azur

Mercredi 10 juillet, je me suis rendu à l'invitation de Gilbert Ah-Yu, Président du Syndicat Azur, et de Richard Gauvrit, Directeur Général des Services, accompagné d'un petit groupe de citoyens Argenteuillais, pour une visite guidée de la plus grosse usine de traitement des déchets du Val d'Oise, située sur le territoire d'Argenteuil.
Le Syndicat Azur est un syndicat de Collecte et de Traitement de déchets créé en 1972, en charge aujourd'hui de gérer les déchets des
170 000 habitants des communes d'Argenteuil, Bezons, Cormeilles-en-Parisis et la Frette-sur-Seine. Sa gouvernance est équilibrée, puisque 2 représentants de chacune des 4 communes y pilotent l'activité, gérant un budget annuel de 34 M€ pour 150 salariés.
Si l'usine appartient au Syndicat Azur, la délégation de l'exploitation est accordée à l'entreprise Suez jusqu'en 2025. A ce titre, nous avons eu la chance de nous voir ouvrir les portes de l'usine par Nicolas Requier, Directeur de l'usine pour Suez.
Les 5 activités principales de l'usine concernent :
1- La déchetterie :
La collecte est réalisée au domicile des habitants (ordures ménagères, végétaux, encombrants), aux bornes et bacs disséminés sur le territoire (verres), ou sur le site de l'usine (tous déchets).
2- L'installation de plus de 800 bornes & bacs aériens ou enterrés
3- La collecte :
55 véhicules sillonnent les rues - jusqu'à 6 fois par semaine pour Argenteuil - pour collecter le contenu de 10 000 bacs particuliers / entreprises par semaine.
Selon la nature des déchets, leur destination varie :
- les végétaux sont envoyés dans les Yvelines pour compostage
- le verre est racheté par l'entreprise St Gobain pour être refondu et transformé
- les cartons et emballages plastiques sont envoyés à Gennevilliers puis au Blanc Mesnil.
- les encombrants (broyés à leur entrée dans les camions-bennes) sont confiés à un prestataire pour tri des matériaux, avant le retour d'environ 30% d'entre eux sur l'usine d'Argenteuil pour incinération.
- l'ensemble des ordures ménagères demeure sur le site d'Argenteuil pour y être incinéré.
4- Le traitement et la valorisation :
La capacité actuelle de l'usine atteint près de 200 000 tonnes de déchets / an.
L'incinération des déchets s'effectue à 1000° pendant environ 1 heure dans les 2 fours équipés chacun d'une chaudière qui récupère de la vapeur, transformée en électricité dans 2 générateurs, permettant à l'usine de s'auto-suffire et de générer de surcroît un surplus revendu aux opérateurs publics.
La vapeur est également dirigée vers les réseaux de chauffage urbain (RCU) d'Argenteuil et de Bezons. Ce sont actuellement 12 000 logements Argenteuillais (des quartiers VAN, VAS, VND et Centre Ville) qui bénéficient déjà du chauffage produit par la valorisation des déchets traités dans l'usine Azur, rejoints à l'horizon 2021 par 4 000 foyers Bezonnais et 1 500 nouveaux foyers Argenteuillais.
Les mâchefers (résidus de déchets après incinération) représentent 20 à 25% des déchets entrants : si les métaux sont réutilisables en sidérurgie, le reste est utilisé pour partie comme remblais routier, ou en dernier lieu voué à l'enfouissement.
Ce sont ainsi plus de 98% des déchets qui sont finalement valorisés !
5- La sensibilisation auprès du public
Le Syndicat Azur propose près de 30 animations destinées au grand public chaque année, notamment auprès des élèves des 47 écoles du territoire, soit environ 3000 enfants sensibilisés à l'importance de limiter sa propre production de déchets, et ensuite de les trier pour protéger notre environnement.
Merci à Gilbert Ah-Yu, Richard Gauvrit et Nicolas Requier pour leur accueil et pour cette visite riche d'enseignements !









Aucun commentaire:

Publier un commentaire