samedi 11 mai 2013

Mon discours à la Manif Pour Tous du 10 mai à Argenteuil

Si nous sommes rassemblé aujourd’hui à Argenteuil, citoyens de tous âges, croyants, non croyants, c’est pour dire non au mariage et à l’adoption pour les couples de même sexe et pour dire non à la pensée qui nie la différence des sexes. La théorie du genre qui voudrait que l’on choisisse son sexe, on n’en veut pas !
Mme Taubira, Mme Vallaud Belkacem, et le gouvernement veulent lobotomiser l’intelligence des français en
affirmant qu’un couple homme homme, femme femme ou homme femme c’est la même chose ! Et tout cela sous le regard béa des médias bien pensants ! Cette affirmation-là, on n’en veut pas !
On nous martèle que pour être du côté des gentils, des progressistes, pour ne pas être homophobe, il faut être favorable à la loi Taubira, et bien non nous ne céderons pas au terrorisme intellectuel, nous ne céderons pas à cette arme de propagande de masse ! La confusion mentale, on n’en veut pas!
 Non Mme Taubira, la sidération de l’intelligence ne nous a pas encore atteint, nous pouvons encore certifier qu’il y a une différence entre une relation homosexuelle, stérile par nature et une relation hétérosexuelle. Et nous pouvons affirmer avec force qu’il est juste et sain d’ouvrir des droits différents à des relations différentes ! L’égalitarisme, on n’en veut pas !
Je voudrais maintenant interpeller en votre nom M. Doucet, député d’Argenteuil/Bezons et M. Hollande Président de la République.
M. Le député, vous avez voté pour la loi Taubira et vous avez déclaré être favorables à la procréation médicalement assistée, mais votre devoir est d’être à l’écoute de la population qui vous a élu. Vous êtes le représentant des Argenteuillais et Bezonnais au parlement, vous ne devez pas abuser de votre pouvoir en les méprisant.
M. le député, nous vous avons remis une pétition signée en quelques jours par plus de 400 personnes rencontrées dans les rues d’Argenteuil, nous vous avons interpellé sur cette opposition massive à ce projet de loi, vous ne pouvez rester sourd à ces appels.
M. Le député, il est temps d’alerter le Président sur cette situation et de lui demander de retirer cette loi afin de mettre en place un référendum, seule voie de pacification sur cette question qui divise les français et provoque des heurts de plus en plus fréquents.
Y a-t-il des argenteuillais et bezonnais ici ? et des val d’oisiens ?
Y en a-t-il qui ont voté pour François Hollande ?
Est-ce que vous êtes favorables à la loi Taubira ?
Les Val d’Oisiens ont voté à 54% pour vous M. Le Président, argenteuillais et bezonnais à 65% est ce qu’ils ont voté pour la proposition n°31 ouvrant le mariage et l’adoption aux personnes de même sexe ? NON !
M. Hollande, vous êtes le Président de tous les français, ne piétinez pas la conscience des millions de français croyants et non croyants qui rejettent la loi Taubira ;  vous n’avez pas été élu pour dénaturer le mariage et casser la filiation
M. Le Président, ne supprimez pas les mots père et mère de notre code civil, notre civilisation ne doit pas être brulée à l’autel d’un pseudo progrès social.
M. Le Président, les musulmans ont voté pour vous à 93% et je n’ai pas rencontré à ce jour un musulman favorable à cette loi, ne les méprisez pas !
M. Le Président, la légitimité d’une loi ne vient pas du fait qu’elle ait été proposée dans une campagne électorale, le peuple est souverain !
Alors M. Le Président, je ne vais pas vous citer l’étude de Marcus Regnerus qui met en évidence les dangers de l’éducation des enfants par les personnes de même sexe, je ne vais pas vous citer les psychiatres, psychologues, psychanalystes qui insistent sur l’importance de la différence des sexes pour la construction de l’enfant, je vais simplement vous parler de bon sens. Le bon sens que j’ai rencontré dans les rues et places d’Argenteuil, ce bon sens qui nous rappelle que l’enfant est depuis toujours le fruit de l’union d’un homme et d’une femme, le bons sens qui refuse qu’un enfant soit intentionnellement privé de père ou de mère, le bon sens qui place l’ordre naturel au-dessus des désirs de l’homme !
M. le Président, je vous laisse méditer cette phrase de Martin Luther King « Les barricades sont les voix de ceux qu'on n'entend pas.  »
Alors ne restez pas sourd au cri de la banlieue parisienne, au cri du peuple de France, retirez la loi Taubira !
M. Le Président, la société que vous nous proposez, on n’en veut pas ! La loi Taubira, on n’en veut pas !
Nous voulons une république fondée sur le respect  de tous les citoyens, une république fondée sur la défense des plus fragiles d’entre nous et en particulier les enfants !
Vive la République et vive la France !

La liste des orateurs présents :

Françoise Caron (Responsable LMPT95), Laurence Tcheng (Porte parole LMPT), David Goma (Président du FPC), Gérard Seimbille (Vice Président du CG95, adjoint à la mairie de Pontoise), Fatima Chaati (Porte parole des Musulmans pour l’Enfance), Mohamed Benaïssa (UOIF IDF), Franck Debeaud (Organisation LMPT95, Délégué du PCD95) et Frigide Barjot (responsable LMPT).

1 commentaire: